Newsletter 71ème Rallye Lyon-Charbonnières 2019

Publié le 25 avril 2019

Yoann Bonato et Benjamin Boulloud s’imposent au Charbo et reprennent

la pole position du championnat.

Yohan n’est sûrement pas champion de France par hasard et il a encore démontré ce weekend de Pâques qu’il était bien le patron du championnat après un début de saison compliqué. Il est évident qu’il faudra compter sur cet équipage affûté avec dans le viseur, un troisième titre de champion de France.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est au soleil couchant samedi dernier que Yoann Bonato a reçu  les lauriers de la victoire et renoue enfin avec le succès. Un parcours sans faute lors de ce 71e rallye de Lyon-Charbonnières pour l’équipage des 2 Alpes à l’aube du week-end Pascal.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après deux contre-performance, celle du Touquet puis une malheureuse panne lors du Tour de Corse,  Yoann Bonato retrouvait lors de l’arrivée du Charbo et juste avant le passage sur le podium, ami, famille, enfant, nombreux admirateurs et concurrents pour le féliciter de sa brillante performance après néanmoins une bagarre acharnée entre Yoann Rossel qui prend la deuxième position et Nicolas Ciamin, 3ème, au volant de sa 124 Abarth.

Pour ce qui est de Patrick Rouillard au volant de sa Skoda R5, le weekend n’aura pas été à la hauteur de ce qu’il attendait. Il aura joué de malchances à plusieurs reprises et c’est sur abandon que Patrick a quitté les terres du Beaujolais.

 

 

 

 

 

 

 

 

En marge de la deuxième journée de ce rallye, un autre rallye partait de Charbonnières dès 8h du matin et après un petit déjeuner au pied du podium de départ…. Celui des clients IGOL invités pour la journée par l’équipe d’IGIOL Rhône-Alpes. Christophe Luino, Responsable des ventes avait organisé avec ses collaborateurs un périple dans les vignes du Beaujolais à bord de 2 CV, iconiques voitures que tous les spectateurs ont salué le long du parcours tracé à travers les vignes et terminant au Mont Brouilly

À l’occasion de la pause déjeuner les invités du jour auront pu également, voir, toucher, et essayer les différents articles mis à leur disposition de la nouvelle boutique en ligne IGOL : de quoi se faire plaisir à travers une gamme vintage célébrant les 70 ans d’IGOL .https://www.igol.com/categorie-catalogue/igol-event-store/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et comme pour tout rallye digne de ce nom, le rallye des 2CV a terminé sa course sur le podium avec l’autorisation bien sûr de l’organisateur et du directeur de course

L’arrivée finale du rallye a été célébrée comme il se doit avec le podium des vainqueurs. IGOL n’a pas manqué de récompenser les valeureux champions de chaque groupe, VHC (véhicules historiques) et Modernes avec son trophée IGOL Compétition. Une manière également de faire partager cette année exceptionnelle, millésimée aux couleurs des 70 ans de la marque.

Les heureux vainqueurs des Trophées IGOL Compétition au CHARBO 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultats et classements

TROPHÉE IGOL véhicules modernes :

TROPHÉE IGOL VHC :
Classement du Championnat de France des rallyes 2019 :
 

  • Groupe R + vainqueurs : Yoann Bonato et Benjamin Boulloud
  • Groupe GT+ : Nicolas Ciamin et Anthony Vilanova
  • Groupe A : Éric Brunson et Cédric Mondon
  • Groupe F2000 : Lionel Jacob et Cédric Nicolau
  • Groupe N : Damien Genoud et Julien Gal
 

  • 1er /Pascal Eouzan et Pascale Eouzan
  • 2ème / Jean Pierre Del Fiacco et Alain Godin
  • 3ème / Philip Giordanengo et Josh Reichenecker

 

  • 1 / Yoann BONATO
  • 2 / Nicolas CIAMIN
  • 3 / Quentin GILBERT
  • 4 / Yohann ROSSEL

Rendez-vous au prochain Rallye du Championnat de France à Antibes du 17 au 19 mai

Cela pourrait vous intéresser

Focus : Sports automobiles

Fin de saison 4 étoiles pour Yoann Bonato

Et de 4…Des étoiles plein les yeux pour Bonato et Boulloud Le job est fait ! Malgré un week-end marqué par les accidents de Ludovic Gal et Jean-Baptiste Franceschi, le…
Focus : Sports automobiles

Bonato sauvé des eaux cévenoles..

Sauvé des eaux : Bonato l’emporte mais l’épisode Cévenol a eu raison de l’épreuve… A la faveur de l'automne, la promesse était belle à quelques jours du départ du 62ème Critérium…